Présentation à Toulouse du nouvel ouvrage de J.R. Freymann : L’inconscient pour quoi faire ?

La librairie Ombres blanches et les Éditions érès ont le plaisir de vous inviter à une rencontre

avec Jean-Richard FREYMANN

à l’occasion de la parution de son ouvrage
L’inconscient, pour quoi faire ?
(en savoir plus)

Hubert Stoecklin, psychiatre, psychanalyste, sera le discutant de la rencontre.

Le vendredi 7 décembre 2018 à 20h30
à la librairie Ombres Blanches
3 rue Mirepoix – 31000 Toulouse
Tél : 05 34 45 53 33
Pour contacter les éditions érès : eres@editions-eres.com

Hommages à Alain Didier Weill

« 3 Figures du deuil »

PERTE

C’est avec une grande émotion que nous avons appris la disparition d’Alain Didier Weill. Il s’agissait pour moi d’un ami, d’un maître, d’un rhétoricien et d’un homme de théâtre d’une grande originalité pulsionnelle.

Il savait à la fois reconnaître les génies de notre ère, prendre des positions personnelles où « il ne lâchait pas sur son désir » et, avec la musicalité si personnelle de sa voix, il pouvait se situer face aux psychanalystes, aux philosophes, aux politiques, aux créateurs de théâtre.

Il est venu nombre de fois à Strasbourg pour des conférences, des congrès, des journées, des séminaires. Après chaque rencontre, après chaque débat on ne se sentait jamais pareil après qu’avant.

Il me manque déjà terriblement pour le champ judaïque, le champ analytique, le champ théâtral…

J’ai demandé à mes collègues Laurent Le Vaguerèse et Chawki Azouri si je pouvais reproduire à la FEDEPSY leurs contributions qui lui rendent un hommage très vibrant.

Jean-Richard Freymann

 

Nous apprenons le décès de notre collègue et ami Alain Didier Weill.

Ancien analysant de Lacan, après  un parcours avec un psychanalyste de la Société psychanalytique de Paris Jean Kestembergq il quitte la SPP suite à la publication du livre de Bella Grunberger et Jeanine  Chasseguet-Smirgel  l »univers contestationnaire »  dans lequel les auteurs  s’en prenant aux contestataires de mai 68 affirment sans sourciller que seuls les juifs sont de bons analystes faisant de la psychanalyse une science juive et affirmant que les chrétiens en restaient malheureusement pour eux au stade anal !

Poursuivant son parcours analytique  dans le sillage de l’Ecole Freudienne de Paris il avait appartenu à ceux que l’on considérait comme étant la jeune garde lacanienne. Au moment de la dissolution de l’Ecole Freudienne il s’était opposé à Jacques-Alain Miller et fondé avec Jean-Pierre Winter le Coût freudien. C’est  sous son impulsion que s’est créé ensuite le mouvement Insistance qui rassemble des artistes et des psychanalystes. La revue de ce mouvement est publiée par les éditions Eres

Laurent Le Vaguerèse – http://www.oedipe.org/

 

Alain Didier Weill n’est plus.

Né le 16 juillet 1939, il nous a quittés ce matin du 17 novembre 2018, terrassé par une crise cardiaque.

Comme beaucoup d’analystes de sa génération, il était psychiatre, ancien Interne des Hôpitaux psychiatriques de la Seine. Elève de  Jacques Lacan qu’il rencontre en 1968 et qui sera son analyste, il fut invité plusieurs fois à prendre la parole au séminaire de celui-ci (1).  Alain était un passeur de Lacan et je lui dois de m’avoir le mieux introduit à son œuvre.

Après la dissolution de l’École freudienne de Paris, il fait partie des fondateurs du Mouvement du Coût freudien et par la suite de l’Inter Associatif de Psychanalyse qui regroupe plusieurs associations issues de l’École Freudienne de Paris (EFP).

Il publie plusieurs ouvrages sur la psychanalyse, mais écrit également pour le théâtre. Il met ainsi lui-même en scène ses pièces et réalise, en 2001, avec Emil Weiss un film documentaire, Quartier Lacan, dont les textes seront publiés chez Denoël.

Parmi ses livres, on retiendra  Pol (Lattès 1981), L’heure du thé chez les Pendlebury (Actes Sud 1992), Les Trois Temps de la Loi  (Le Seuil 1996), Jimmy (Editions du Crater 2001 ), Le Journal de Satan (Flammarion 2004), Un mystère plus lointain que l’inconscient (Aubier  2010), Freud-Einstein mai 1933,  (Editions des crépuscules, 2010). Certains de ses livres ont été mis en scène par Daniel Mesquich, et T. Atlan pour Come-back Dionysos.

Son humour à « l’anglaise », son œil vif et toujours curieux l’ont amené à s’intéresser au théâtre à un point tel qu’il est difficile pour moi de le définir comme analyste d’abord ou comme un metteur en scène de théâtre. Je me souviens comment en janvier 1991, au Premier Colloque Inter-Associatif, à la Sorbonne, il m’avait contaminé par son amour du théâtre, puis convaincu de mettre en scène nos interventions respectives sous la forme d’un dialogue fictif, dont un tête-à-tête imaginaire entre Ernest Jones et Sandor Ferenczi qui provoqua un rire interminable dans une salle de 1500 analystes venus du monde entier.

Alain va nous manquer beaucoup. Je le vois sourire, assis sur un nuage d’humour réfléchissant à une nouvelle pièce, drôle et pertinente.

Ma douleur que je partage avec ses filles, avec tous ses amis, est immense.

Au revoir mon Ami

Chawki Azouri

(1) On trouvera ici un lien qui permet de lire trois conférences données au séminaire de Lacan.

Rencontre autour de Lou Andréas-Salomé, dans les relations à la psychanalyse et à la philosophie

A la Librairie des Bateliers, Strasbourg, le samedi 15 décembre 2018, à 18h

Rencontre autour de Lou Andreas-Salomé, dans ses relations à la psychanalyse et à la philosophie

Avec :

– Philippe Choulet, professeur honoraire de philosophie à Strasbourg, et auteur, entre autres, de Nietzsche, L’Art et la Vie avec Hélène Nancy (éd. du Félin, 1996), de l’édition de la Généalogie de la Morale de Friedrich Nietzsche dans la collection GF (Flammarion, 1996) et de nombreux articles du Dictionnaire Nietzsche (dir. D. Astor, Robert Laffont, Bouquins, 2017) ;

– et Frédérique Riedlin, psychanalyste, chargée de cours en psychologie à l’Université de Strasbourg.

Modération de la rencontre par Dimitri Lorrain, professeur d’allemand et auteur (Roland, Barthes, la mélancolie et la vie, Lemieux éditeur, 2015).

Lieu : Librairie des Bateliers 5 rue Modeste Schickele 67000 Strasbourg 03.88.37.90.60

Lien : https://www.facebook.com/pages/Librairie-des-Bateliers/120423528010946

Lou Andreas-Salome – cheminement d’une femme singuliere – 15 12 18

Élection au Brésil. Appel aux psychanalystes français

Il est crucial d’informer les membres de la FEDEPSY de ce qui se passe  au Brésil et je vous invite à prendre connaissance de la LETTRE OUVERTE parue sur le site OEDIPE concernant  la situation politique brésilienne actuelle.

Jean-Richard Freymann, Président de la FEDEPSY, Directeur de l’Ecole Psychanalytique de Strasbourg

Élection au Brésil. Appel aux psychanalystes français

LETTRE OUVERTE SUR LE MOMENT POLITIQUE BRESILIEN

bolsonaro

Chères Collègues, Chers Collègues
Les psychanalystes brésiliens réunis en collectif demandent le soutien des psychanalystes français et la plus large diffusion au document ci-joint.
Je me tiens à votre disposition pour out renseignement complémentaire.
Bien amicalement à vous,
Prado de Oliveira

Le mouvement d’articulation des entités psychanalytiques brésiliennes vient, au moyen de ce manifeste, déclarer sa grande préoccupation et lancer un signal de danger quant au destin de la démocratie dans le pays, courant grand risque d’être exterminée, comme elle le fut dans les camps de concentration au cours de la Deuxième Guerre Mondiale lors de l’Holocauste au nom d’une « race pure » issue du délire d’un leader mortifère, Adolf Hitler.

Nous connaissons la valeur des conquêtes d’une démocratie après avoir connu les geôles de la dictature.

Ainsi nous devons affirmer le droit à la parole, toujours respecté en démocratie, surtout lié à défense de la valeur du sujet, de ses recherches, de ses droits véritablement humains loin de la domination de la pulsion de mort. Nous venons réaffirmer notre souhait que le pays ne tombe fasciné par le fascisme. Nous ne pouvons pas nous taire, car nos armes viennent de la parole, alors que le fascisme impose le mutisme au moyen d’armes à feu et obéit à la pulsion de mort.

Nous sommes face au danger d’un régime que ne favorise en rien la vie, mais la mort et ses milliardaires. Nous savons que la répétition d’un régime militaire amène une loi insensée propre à la barbarie et à l’irrespect de la vie et des conquêtes de chaque brésilien.

Nous n’admettons en aucun cas que la religion puisse être le bras droit d’un régime politique. Nous soutenons la laïcité de l’état, sans aucune intervention de la religiosité de ses fonctionnaires. La religion et les religieux ne sont pas nos ennemis, mais la fonctionnarisation de la religion.

De même que nous luttons depuis vingt ans contre les tentatives de réglementation de notre profession, nous disons aujourd’hui « non » à un régime autoritaire et fasciste.

La démocratie nous permettra de corriger les erreurs liées à cette polarisation politique aveuglante et assourdissante qui menace la dignité et la vie citoyenne dans le pays. Nous clamons fort notre espoir que les brésiliens puissent garder leur conscience des conquêtes de la démocratie et osent affirmer leurs voix, en refusant le fascisme.

Aleph

Appoa

CEP de PA

Círculo Psicanalítico – RJ

Circulo Brasileiro de Psicanálise

Corpo Freudiano

Depto. de Psicanálise – SEDES SAPIENTIAE

Escola Brasileira de Psicanálise

Escola do campo lacaniano

Escola Lacaniana de Psicanálise

Escola Letra Freudiana

Febrapsi

Forum de Psicanalise do Inst. Sedes

Laço Analítico

Praxis Lacaniana

Sigmund Freud Assoc. Psicanalítica

Société de Psychanalyse Clinique  RJ

Tempo Freudiano

Strasbourg – Activités dans le cadre de l’Ecole Psychanalytique de Strasbourg

Prochaine réunion des agoras de l’EPS

Le samedi 26 janvier 2019 de 9h à 15h
Au château d’Angleterre à Bischheim.

 

LES CARTELS

1. à Strasbourg

 

Création d’un cartel de l’EPS : Voix et accords, perspectives psychanalytiques,

le quatrième jeudi du mois à partir de janvier 2018 à 18h30

Renseignements : Jennifer Griffith 06 25 53 04 74 et Martine Chessari 06 66 24 97 37

 

Cartel sur le transfert :

À partir de le lecture du séminaire de J. Lacan, élaboration sur une pratique analytique.

Une rencontre par mois.

Renseignements : Nicolas JANEL – nicojanel@gmail.com

Cartel sur le compagnonnage, le témoignage et l’Agora :

La visée première est d’interroger les effets du compagnonnage, du témoignage et les liens aux Agoras.

Chacun suit son fil. Une topologie implicite est travaillée entre les différents espaces analytiques.

Membres : Guillaume RIEDLIN, Amine SOUIRJI, Khadija NIZARI-BIRINGER, Nadine BAHI

Depuis septembre 2015, une fois par mois.

Cartel fermé.

 

Cartel sur les supervisions d’équipe :

Membres : Amine SOUIRJI, Liliane GOLDSZTAUB, Guillaume RIEDLIN, Nadine BAHI

Depuis septembre 2016, une fois par mois.

Cartel fermé

 

2. à Mulhouse

 

Cartel de l’EPS : « Voix de la psychanalyse : un cartel d’images acoustiques… »

Ce cartel s’articule autour du support vidéo. Nous retravaillerons à partir des enregistrements vidéos du séminaire de Patrick Valas, intitulé LOM, séminaire qui propose une lecture et une traversée de l’enseignement de Jacques Lacan.
Participants : Joël Fritschy, Claudine Parades, Anne-Marie Pinçon, Marie-Thérèse Schmitt, et Jean-Michel Klinger

Lieu : 26 rue des Boulangers Mulhouse
Contact : Joël Fritschy – 0389562262 – joel.fritschy@wanadoo.fr

 

3. à Metz

 

Cartel autour du Séminaire VIII de Jacques Lacan – Le Transfert

Le travail se fait en traversant des écrits philosophiques, littéraires et bien sûr psychanalytiques.

Contact : Dominique Marinelli – 06 10 47 66 29 – dominique.marinelli@gmail.com

 

 

Rencontres autour d’ « Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci »

À travers l’œuvre de Freud nous examinons la vie de Léonard : de sa sexualité infantile précoce à sa façon d’aimer devenu adulte, d’investiguer ainsi qu’en passant par sa création artistique. En quoi Léonard (qui fût une Idole de Freud) diffère-t-il de ce dernier ?

Les thèmes à aborder peuvent s’articuler autour des interrogations suivantes :

– du souvenir d’enfance de Léonard (À quoi la fantaisie du vautour renvoie-t-elle ?…)
– de la poussée d’investigation insatiable de Léonard
– du revirement des intérêts de Léonard de son art à la science
– de l’art en général (Comment définir la relation entre la psychanalyse et l’a
rt ?…)

Lieu : à définir

Dates : à définir

Contact Pia Jungblut – Tél. (+352) 621 467 092 – piajungblut@yahoo.fr

 

 

Cycle de cinéma : Folies de femmes

Reprise du cycle : Le cinéma regarde la psychanalyse avec l’intitulé suivant : Folies de femmes

Ce cycle qui reprend le titre du film éponyme d’Erich von Stroheim s’inscrit dans l’air du temps et a pour visée de prendre le contrepied du discours courant. Organisé conjointement avec le cinéma Bel Air.
Organisation : Gabriele Daleiden, Anne-Marie Pinçon, Jean-Michel Klinger, Joël Fritschy

3 films à l’affiche :
- Folies de femmes, film muet de 1922. Rencontre avec Daniel Lemler le vendredi 11 janvier 2019.
- Anna et les loups (1974), film de Carlos Saura. Rencontre avec Marie Pesenti le vendredi 8 février 2019.
- Calmos (1976) de Bertrand Blier. Rencontre avec Jean-Raymond Milley le vendredi 8 mars 2019.