Cher(e) Collègue, cher(e) ami(e),

Nous espérons que vous puissiez affronter les effets et collatéraux de cette épidémie de coronavirus.

Nous avons tous ensemble à affronter, dans nos différentes spécialités, nombre d’effets d’angoisse et des décompensations thymiques.

S’y ajoutent les mécanismes contemporains de la psychologie collective et les effets d’un climat de guerre virale.

La FEDEPSY, APERTURA et le CAFER vont tenter de maintenir leurs fonctions de formation, d’échanges et de survie. Il s’agit de temporiser les rencontres présentielles mais rien n’empêche d’utiliser les sites pour mettre par écrit les exposés prévus et d’induire les débats.

Nous allons être obligés, avec les mesures actuelles, d’annuler un certain nombre d’activités, qui le plus souvent seront temporisées, en particulier

1. Le séminaire du vendredi 20 mars : Un enfant est battu. Roman familial

Le séminaire du vendredi 3 avril : Le stade du miroir

2. Les activités du DU et de l’ASSERC du 27 mars

3. La session de formation du CAFER du 26 mars : Boulimies, hyperphagies, excès

4. La formation Apertura du 8 avril : Les fondamentaux de la psychanalyse et sa pratique

5. La rencontre à la librairie Kléber autour du livre de J.R. Freymann Amour et Transfert le 28 mars 2020

Nous avons à affronter de manière solidaire cet épisode de malaise absolu de notre société et nous comptons sur vous pour poursuivre les échanges.

Les responsables de nos associations sont à votre entière disposition pour des « colloques singuliers » face à l’adversité.

Sincères amitiés,

Jean-Richard Freymann, Guillaume Riedlin, Michel Patris, Liliane Goldsztaub, Philippe Lutun, Cyrielle Weisgerber, Julie Rolling, Martin Roth