Activités Strasbourg

Toutes les activités qui se déroulent à Strasbourg sont annoncées dans la partie “AGENDA à venir” et dans la newsletter mensuelle “La Lettre de la FEDEPSY” envoyée par mail et disponible sur le site (page d’accueil et “Fil d’information”/ “Informations de la FEDEPSY”)

Information CONGRES de la Freud-Lacan Gesellschaft de Berlin.

Information CONGRES de la Freud-Lacan Gesellschaft de Berlin.

Voici l’affiche (en pdf) d’un congrès (en langue allemande) de la Freud-Lacan-Gesellschaft qui aura lieu à  Berlin du 3 au 5 décembre 2021, en vidéoconférence.

Ödipus und die postödipale Kultur in der Erfahrung der Psychoanalyse (Hommage an Moustapha Safouan)
Traduction du titre: Œdipe et la civilisation post-oedipienne dans l’expérience de la psychanalyse (Hommage à Moustapha Safouan)
Claus-Dieter RATH

FLG_Kongress 2021_Plakat 1

METZ – Association A Propos

ASSOCIATION A PROPOS

En collaboration avec Analyse Freudienne,

À propos vous invite  :

Séminaire sur le thème de l’année :

Qu’est-ce que l’A(a)utre ?

Sous la  direction de Philippe WOLOSZKO

Jeudi 17 novembre 2022

20h30

« Le sujet comme un A/autre »

Philippe WOLOSZKO

Lieu :

« Le Local »

60 rue des allemands

METZ

et

ZOOM

Les codes ZOOM seront envoyés la veille ou le jour même

ARGUMENT DU SEMINAIRE 2022/2023

 Qu’est ce que l’ A(a)utre ?

Comment considérer aujourd’hui ce qui fait “différence” ?

Les nouvelles articulations sexuées ont fait reprendre les rapports des uns et des autres selon leurs identifications, les discours complotistes viennent remettre en question le discours de la science, enfin le discours analytique serait-il à même de préciser ce qu’il en est de la question de l’Autre, des autres, de l’altérité ou encore de l’hétérogène?
Ceci, lorsque le discours social peut différencier certains types d’autres: les uns inacceptables comme réfugiés, les autres acceptables lorsqu’ils arrivent de certains pays ?

On peut donc dire que le temps où l’autre existait est révolu; la négativité de l’autre n’aurait-elle pas laissé la place à la positivité de l’identique?

Une nouvelle violence se fait donc jour: celle de la prolifération de l’identique invisible en raison de sa positivité.

Bien sûr comme toujours, c’est le corps qui prend le relais de l’intégration de l’autre comme ‘inquiétante étrangeté’ en ramenant à chacun la nécessité de paraitre identique.

On accumule les ‘friends’ et les ‘followers’ afin de rester toujours identique à soi-même. Il s’agit bien en fait d’éliminer l’étrangeté, l’étrange à nous-mêmes.

De nos jours, le corps est ramené au rang d’objet fonctionnel qu’il s’agit d’optimiser, par conséquent dans cet enfer de l’identique le désir de l’autre est-il encore possible?

Ainsi, « ce qui est obscène c’est l’accouplement du même au même »[1].

Il n’y a  donc plus d’étrangers qui pourraient nous faire peur ou nous angoisser puisqu’ils ont été requalifiés en terme de ‘diversité’, terme qui entraine que migrants et réfugiés ne soient plus  considérés que comme une charge.

En effet la diversité n’admet que des différences conformes au système. Ce dernier devient dès lors consommable.

La diversité a donc remplacé l’altérité.

Que devient donc l’irréductible singularité de l’acte, et en quoi les ‘quelques autres’ auxquels nous nous référons sans cesse peuvent-ils être d’un grand secours?

La jouissance, les jouissances de l’Autre auraient-elles cédé sur l’autel du discours capitaliste?

L’objet a, sa seule invention selon Lacan[2], serait-il devenu caduc?

De son côté Freud rappelait « La libido narcissique ne peut plus alors retrouver le chemin qui conduit aux objets et c’est cette restriction de la mobilité de la libido qui devient pathogène »[3].

Ne constatons nous pas pourtant un retour à ce ON social qui avait été perdu  peu à peu dans la structuration même du corps du nourrisson qui, par étapes successives, faisait de l’Autre, sa mère, un objet différent de son propre corps?

Enfin pourrait-on formuler une notion de différence qui n’impliquerait pas que l’autre soit tenu pour déficitaire?

 

[1] Baudrillard Les stratégies fatales livre de poche Grasset 1983 P. 60

[2] « Alors qu’est-ce que j’ai inventé, moi ?… Je répondrai, comme ça, pour mettre les choses en train : l’objet petit a. C’est évident que je ne peux pas ajouter : l’objet petit a par exemple. Ça, ça se touche tout de suite. C’est pas entre autre que j’ai inventé l’objet petit a, entre autres machins, comme certains s’imaginent. Parce que l’objet petit a est solidaire, tout au moins au départ, du graphe. » C’est en ces termes que Lacan s’exprime le 9 avril 1974 à son séminaire Les non dupes errent.

[3] S FREUD introduction à la psychanalyse ED PAYOT 1961 P.398

Pour tout renseignement :

contact@aproposmetz.fr

https://www.aproposmetz.fr/

Vous pouvez vous abonner au blog du site et recevoir ainsi une notification de parution de chaque nouvel article par e-mail.

 

Visio-conférence au Brésil

Quelques nouvelles du Brésil

Le samedi 30 novembre de 14h à 16h nous1 avons, par « skipe », parlé psychanalyse avec nos amis brésiliens. Ils étaient environ 40 à 50 dans la salle de visio-conférences. Les thèmes abordés ont été la préparation du congrès, la psychanalyse et le politique, la psychanalyse et les politiques et notamment comment FEDEPSY travaille avec les politiques locales, la psychanalyse et les autres références quand elles sont vues par des psychanalystes qui ont des doubles compétences. Un tour des différentes types de formations et des différents publics à qui cela doit s’adresser ainsi que leurs enjeux pour la place de la psychanalyse a été discuté. Le fonctionnement de la FEDEPSY et le statut du compagnonnage ainsi que ses fonctions a été déplié. La place des objets de médiation ou transitionnel comme préliminaire à la psychanalyse a été évoquée. Les différents cartels existant ont été parlé. Nous avons répondu à un certain nombre de questionnements. Au décours de ce moment il a été convenu qu’un groupe du Brésil pourrait préparer une intervention pour le prochain congrès et que nous pourrions échanger avec eux d’ici là. A leur demande nous préparerons pour le prochain rendez-vous 3 thèmes :

  • Psychanalyse et la vie quotidienne

  • Ecriture et fantasme

  • Du statut du fantasme.

Le groupe brésilien se réunissent grâce à Pedro Braccini et Guillerme Massara qui organisent ces visio-conférences avec Jean-Richard Freymann

Liliane Goldsztaub

30 novembre 2019

1 Jean-Richard Freymann, Michèle Freymann, Liliane Goldsztaub, Phillipe Lutun, Carolina Spyer

Oùest-FEDEPSY – ANGERS

DATES A NOTER

Réunion des membres adhérents et associés : samedi 18 janvier 2020 à 10h à la salle Ethic Etap
Réunion des membres adhérents : samedi 14 mars 2020 à 10h à la salle Ethic Etap
Réunion des différents groupes de travail : samedi 16 mai 2020 à 10h à la salle Ethic Etap

 

Cher(e)s  ami(e)s,

 

Le CA vous rappelle la prochaine réunion membres adhérents / membres associés qui aura lieu le samedi 18 janvier 2020 à ETHIC ETAP.

Le CA, comme annoncé lors de la dernière assemblée générale propose que chacun puisse faire une lecture – relecture de la charte Oùest Fedepsy et que nous en débattions lors de cette rencontre.

Bien sûr toute autre proposition est la bienvenue …

Auparavant, bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous.

Bien cordialement,

Pour le CA

Dominique Péan

 

Activités 2019-2020

Groupe de réflexion clinique
le mardi une fois par mois
Contact : Edith PANCHER 02 41 87 87 97

 

Groupe clinique à propos de La clinique en libéral ou en institution

Le groupe clinique survient là où il y a désir, voire nécessité de mettre en mots l’expérience de la rencontre avec ceux qui viennent nous parler.
Mise en forme, mise en perspective des situations et des discours rencontrés dans la clinique, mais aussi dans le temps même du groupe, pour lequel une attention est également accordée à la parole qui y circule.
De là, un mot en commun : bienveillance, qui en appelle d’autres : prise de risque, déplacement. Transmission commune d’une technique du désir à inventer pour chacun ?
Des rencontres s’improvisent avec l’autre groupe clinique et, lors d’un bilan de l’année à la dernière séance, chacun a l’occasion de dire son sentiment.
Les rencontres se font une fois par mois, le jeudi soir à 20h, chez celui ou celle qui se sent d’accueillir les autres. La personne qui parle est déterminée d’une fois sur l’autre mais chacun est à l’écoute des inflexions du groupe et des imprévus. Il a été décidé qu’en l’absence de certains, le groupe serait tout de même maintenu à partir de trois participants.
Covoiturages possibles.
Le groupe est ouvert à un.e sixième participant.e
Contact : Antoine VIDAL 06 84 58 59 70

 

Groupe de lecture à propos du séminaire : L’Angoisse
le lundi une fois par mois
Contact : Dominique PÉAN 02 41 23 15 30

 

Groupe de lecture à propos du séminaire : Le Désir et ses Interprétations
Contact : François DAVID 06 28 07 31 49

 

Séminaire : A quoi nous mène la Psychanalyse ?
à partir de janvier : 1er jeudi de chaque mois

  • Jeudi 09/01/2020
  • Jeudi 06/02/2020
  • Jeudi 05/03/2020
  • Jeudi 02/04/2020
  • Jeudi 07/05/2020
  • Jeudi 04/06/2020

Le lieu reste inchangé : Ethic Etapes à 20h
Contact : Pierre André JULIÉ 02 41 88 98 03

 

Psychanalyse et Littérature
le mercredi à 19h
Contact : Anne TER MINASSIAN 06 15 38 60 09

 

Psychanalyse et Institution
projet de l’année : Le journal clinique de Ferenczi
Contact : Anne TER MINASSIAN 06 15 38 60 09

 

Groupe de réflexion sur La Voix
Contact : Maïté BIDET 06 61 13 85 06

 

Groupe de lecture à propos du séminaire : L’Ethique de la psychanalyse

Contact : Catherine MARCHAND 02 41 41 97 11

 

 

 

 

 

Toulouse – Psychanalyse et médecine

Avec Lucien Israël, quelle transmission pour une éthique commune ?

Argument 2019-2020

Devant l’évolution sociétale en marche, se pose la question de la place du sujet. La médecine arrivera-t-elle à conserver le sujet vivant dans sa démarche de soin standardisée ? Quelle place dans la société néolibérale pour la  psychanalyse, sensée renforcer le sujet libre ? Quelles assignations pour la psychiatrie comme spécialité médicale ?

Il m’apparaît indispensable de rappeler que ces champs d’intervention peuvent avoir des valeurs humanistes communes. Lucien Israël a été présent sur ces champs avec la même volonté. Il fut notre maître et a porté haut ces valeurs.

La première année c’est Marguerite D. au risque de la psychanalyse qui nous a guidés. Puis depuis cette année c’est La jouissance de l’ Hystérique. Nous poursuivrons sa lecture jusqu’en janvier puis passerons Au désir à l’ oeuil.

Pour assister à ce séminaire vous pouvez contactez le secrétaire pour une rencontre.

 

Date et lieu : un vendredi par mois de 20h30 à 22h30, 9 place d’Assezat 31000 Toulouse

Renseignements et inscription : Hubert Stoecklin (secrétaire) – Tel : 05.31.22.20.31 – hubertstoecklin@free.fr

 

Besançon – A la rencontre de la psychanalyse

A LA RENCONTRE DE LA PSYCHANALYSE – Besançon

 

PREVISIONS 2022-2023 :

L’équipe de Besançon, organisée en association, continuera son travail de réflexion à travers ses différents groupes, tout d’abord :

 

1 – Le cartel, créé fin 2006,? auquel participent :

Florence Pichot, Patricia Pugin, Stéphane Sosolic, Dominique Vinter et Nicolas Vuong.

Il se réunit une fois par mois et continuera à travailler sur le thème du mythe, en introduisant la question de l’interprétation au cours de l’année.

Date : 3ème mercredi de chaque mois

Contact : Florence Pichot – Tel : 06.47.78.82.01

Email : florence-pichot@orange.fr

 

2 – Le groupe clinique, d’échange de la pratique a vu le jour en avril 2008.   Aline Durandière, Philippe Haas, Stéphanie Marchand, Florence Pichot et Nicolas Vuong , continuent à se réunir chaque mois afin d’y présenter un cas pratique (psychanalytique, thérapeutique…) et d’échanger en allant de la pratique à la théorie.

Date : 3ème mercredi de chaque mois

Contact : Florence Pichot – Tel : 06.47.78.82.01

Email : florence-pichot@orange.fr 

 

3 – L’association « A la rencontre de la psychanalyse » organise depuis 2009 des soirées-débat ainsi que des journées de formation en collaboration avec Apertura-Arcanes et la FEDEPSY Strasbourg.

 

4 – Prévision d’évènements :

  • Soirée débat avec Jean-Michel Abt pour faire suite à sa 1ère conférence « Mythe et fonction paternelle » de novembre 2020 :
  • « Mythe et différence des sexes »

        Le 25 novembre 2022 (20 h) au centre diocésain de Besançon, rue Mégevand.

 

Chaque année le cartel et le groupe clinique se réunissent en juin autour d’un joyeux repas clinique !

                                                                                                                                                                                        Florence Pichot,

                                                       Présidente « A la rencontre de la psychanalyse »

Strasbourg – Activités dans le cadre de l’Ecole Psychanalytique de Strasbourg

LES CARTELS

1. à Strasbourg

 

 Cartel sur le transfert :

À partir de le lecture du séminaire de J. Lacan, élaboration sur une pratique analytique.

Une rencontre par mois. Cartel fermé.

Renseignements : Nicolas JANEL – nicojanel@gmail.com

 

2. à Metz

 

Cartel sur le Transfert : travail avec des psychanalystes et des philosophes

Renseignements : dominique.marinelli@gmail.com – Tel : 0610476629

 

 

Rencontres autour d’ “Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci”

À travers l’œuvre de Freud nous examinons la vie de Léonard : de sa sexualité infantile précoce à sa façon d’aimer devenu adulte, d’investiguer ainsi qu’en passant par sa création artistique. En quoi Léonard (qui fût une Idole de Freud) diffère-t-il de ce dernier ?

Les thèmes à aborder peuvent s’articuler autour des interrogations suivantes :

– du souvenir d’enfance de Léonard (À quoi la fantaisie du vautour renvoie-t-elle ?…)
– de la poussée d’investigation insatiable de Léonard
– du revirement des intérêts de Léonard de son art à la science
– de l’art en général (Comment définir la relation entre la psychanalyse et l’a
rt ?…)

Lieu : à définir

Dates : à définir

Contact Pia Jungblut – Tél. (+352) 621 467 092 – piajungblut@yahoo.fr