« Genèse du discours psychanalytique (Quelle histoire !) par le retour à la clinique »

Coordination : Philippe Lutun et Liliane Goldsztaub

 

Argument préliminaire

« Les formations de l’inconscient vues d’aujourd’hui et les dialectiques symptômes-sinthomes »
Et si les hypnoses individuelles ne correspondaient pas à l’hypnose collective ?
Les réseaux sociaux sont-ils une somme de Mesmérisme ?

Vous êtes-vous demandé pourquoi la psychanalyse a si mauvaise réputation, après avoir été le fleuron de la psychopathologie ?
Le psychanalyste devient un résistant… sacré paradoxe pour notre conceptualisation !
Alors, on peut se demander ce qui dans la cure analytique est à ce point insupportable. Quoi dans l’inconscient freudien fait barrage, à un premier niveau, pour provoquer cette méfiance ? Et voici l’art du psychanalyste mis à rude épreuve, il va falloir faire de la psychanalyse, sans en dire l’intitulé. Bon exercice.
Réinventer la psychanalyse, sans en dire son nom.
On retrouve cet effort et je le crois indispensable, de nos jours.
Et pourtant, l’effort va être double.
Parce qu’aussi, il va falloir s’adapter aux sciences actuelles.
Ce qui fait épistémologiquement deux difficultés de taille. D’un côté, il va falloir « changer de vocabulaire » et de l’autre, il faut inventer une intégration actuelle dans les sciences d’aujourd’hui.
Alors on peut penser du côté des intelligences artificielles, repenser les concepts de temporalité et de durée, réarticuler le « post-traumatique », et surtout re-qualifier la question de l’Imaginaire.
Comment dire : le Symbolique est en dégénérescence, l’imaginaire manque d’image ; quant au réel, il est déconstruit par « l’irréel ».

Je suis le premier à penser (pour en avoir profité) que la science a fait des progrès inouïs, que si l’on vit, c’est que l’on profite des dites avancées scientifiques. Mais Diantre ! Où sont ceux qui sont présents pour l’après-coup de ces réussites ? Où sont ceux qui parlent de l’évolution de la longueur de la vie ? Où sont les échanges entre ceux qui trouvent, ceux qui soignent et ceux qui écoutent le lendemain des traumatismes ?
Et pourtant que de lumières ! Les réseaux sociaux sont des lieux permanents de trouvailles, des irruptions de jugements. Des trouvailles sans lendemain.
Eh oui, on a réponse à tout !
Que les générations précédentes ont failli !
On ne tire pas assez leçon de la réapparition de la guerre, ou des guerres…
Qui en parle… à part une chaîne de la télévision ?
On se berce de quelques clichés, d’un instant, et d’autre part on réinvente l’histoire ou on n’en tire que quelques séquences.
L’hypnose collective est instantanée, l’hypnose individuelle rétablit quelques instances, et la psychanalyse jongle avec ces instances.
Il s’agit de jongler avec de l’Autre, faute de quoi, il ne se passe rien de déterminant.
Le Mesmérisme passait une corde entre les individus, Puységur avait besoin d’un arbre, Freud avait nécessité d’un divan.

Jean-Richard Freymann, 22 août 2023

 

Attention nous ne pourrons pas nous taire sur le massacre des innocents du 7 octobre et toutes les horreurs qui ont suivi….

 

 

Programme : refaire l’histoire du Discours analytique

 

0. Noms du Père et non-dupes errent (cf séminaires de J. Lacan)

1. À l’envers : Symptôme et sinthome et les formations de l’insconscient (2 types de sinthomes). Cf Séminaires de J. Lacan.

2. Rêve et la cure analytique (cf écrits du congrès « Le rêve et la cure analytique »)

symptôme transitoire : la phobie du pigeon (cf « Les blasons de la phobie », revue Littoral 1)

S. Leclaire : Démasquer le réel / Psychanalyser

F. Perrier : le cas Gérard (séminaire 1971-1972).

Rêve post traumatique – hypochondrie. F. Perrier, La Chaussée d’Antin

3. Complexe d’Oedipe et métaphore paternelle (séminaire sur les formation de l’inconscient) et stade du miroir (Jacques Lacan). Cf séminaire FEDEPSY « Introduction à la psychanalyse » de N. Janel, J. Rolling, F. Riedlin et V. Stutz

4. Thanatos et Eros et la psychologie collective (La parole ou la mort de M. Safouan, Au-delà du principe de plaisir de S. Freud, séminaire et futur ouvrage de J-R. Freymann sur les fins de cure et les fins d’analyse).

5. Pourquoi la guerre ? Et les théories sur l’angoisse (séminaire sur l’angoisse de J. Lacan). Lettre de S. Freud en réponse à A. Einstein.

6. Les différentes conceptions des fins d’analyse (Souvenir de Léonard de Vinci, article de J-R. Freymann sur les fins d’analyse). « Les petits riens » de S. Freud.

7. Fonction et champ de la parole. Les différents niveaux de la parole. (cf Ecrits de J. Lacan et les correspondances de Fliess, Pfister et Marie Bonaparte)

8. Démasquer le réel. Le cas Jérome. (Serge Leclaire)

9. De l’Esquisse à la Ichspaltung (S. Freud). Cf La périphérie philosophique de la psychanalyse de J-M. Jadin.

10. Les 4 discours ou 5 : SIR, RSI, sinthome. Noeud borroméen (Lecture de Joyce par Lacan de Colette Soler). Cf séminaires de J. Lacan sur RSI, le sinthome, l’envers de la psychanalyse.

11. Les pulsions et leurs devenirs (séminaire de Liliane Goldsztaub avec Philippe Lutun). Cf Métapsychologie de S. Freud (destin des pulsions / sublimation-idéalisation)

Intervenants annexes : Liliane Goldsztaub, Philippe Lutun, Pedro Braccini, Guilherme Massara, Hervé Gisie, Claude Ottmann…

 

 

Calendrier

 

Le séminaire a lieu par ZOOM le mardi entre 12h30 et 14h aux dates suivantes :

– mardi 16 janvier 2024

– mardi 30 janvier 2024

– mardi 13 février 2024

– mardi 12 mars 2024

– mardi 26 mars 2024

– mardi 9 avril 2024

– mardi 14 mai 2024

– mardi 28 mai 2024

– mardi 11 juin 2024

Inscription préalable obligatoire auprès du secrétariat de la FEDEPSY : association.fedepsy@gmail.com

 

 

Bibliographie 

 

S. Freud (1910), Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci, Paris, Puf, 2019

S. Freud (1915), Métapsychologie, Paris, Gallimard, 1968

S. Freud (1920), « Au-delà du principe de plaisir », Essais de psychanalyse, Paris, Puf, 2002

S. Freud (1933), « Pourquoi la guerre ? », Résultats, Idées, Problèmes I, Paris, Puf, 1984.

J.-R. Freymann, “L’advenir des fins d’analyse après Lacan”, dans L’art de la clinique, Toulouse, Arcanes-érès, 2013.

J.-R. Freymann, Les parures de l’oralité, Strasbourg, Arcanes, 1994.

J.-R. Freymann, « Frères humains qui… » – Essai sur le frérocité, Toulouse, Arcanes-érès, 2003.

J.-R. Freymann, Les mécanismes psychiques de l’insconsient, Toulouse, Arcanes-érès, 2019.

J.-R. Freymann, Amour et Transfert, Toulouse, Arcanes-érès, 2020.

J.-M. Jadin, La périphérie philosophique de la psychanalyse, Toulouse, Arcanes-érès, 2023.

S. Leclaire, Psychanalyser, Paris, Seuil, 1968

S. Leclaire, Démasquer le réel, Paris, Seuil, 1971

F. Perrier, Les corps malades du signifiant, le corporel et l’analytique – séminaire 1971-1972, Paris, Inter-éditions, 1984

F. Perrier, La Chaussé d’Antin – Oeuvre psychanalytique (Tome 1 et 2), Paris, Albin Michel, 2008

J. Lacan, Écrits I et II, Paris, Seuil, 1999

J. Lacan, Autres écrits, Paris, Seuil, 2001

J. Lacan, Premiers écrits, Paris, Seuil, 2023

M. Safouan, La parole ou la mort, Paris, Seuil, 2010.

M. Safouan, La psychanalyse. Science, thérapie – et cause, Paris, Editions Thierry Marchaisse, 2013.

C. Soler, Lacan, lecteur de Joyce, Paris, Puf, 2015.

Revue Littoral, « Blasons de la phobie » (n°1), érès, 1981